22 Apr 2010

Une autre petite dose de soleil ou deux….

Faut pas m’en vouloir…

Je sais que ça fait très longtemps que je n’ai pas écrit, mais la raison est simple.  Je n’ai pas envie de parler de ma routine…  J’ai envie de parler de mes voyages.  Alors quand la routine frappe: moto, boulot, dodo, alcolo… je reste silencieux.

Ce blogue restera en vie aussi longtemps que je voyagerai (alors idéalement aussi longtemps que JE serai en vie haha), il n’aura probablement plus d’articles ajouté régulièrement, mais ils viendront par période…

Ca commence à faire longtemps que je suis en Asie et particulièrement installé au Vietnam.  Un des mes objectifs hebdomadaires est de trouver les billets d’avion pas chers et des travel buddies qui peuvent partir avec moi.

Au cours de la dernière année, je serai allé 2-3 fois en Thailande, aurai fait un nombre incroyable de trips à moto dans le nord du Vietnam et je serai allé environ 10 jours sur l’île paradisiaque de Boracay aux Philippines .

Ce dernier voyage (style tout inclus) m’a donné l’envie de découvrir les Philippines en format backpacking…  qui est selon moi la meilleure formule pour découvrir un pays.  Voici des photos qui ont été prises au cours de cette dernière année, elles parlent d’elles-mêmes pour la plupart 😉

undefined

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis-Frédéric, un ami de Montréal, a terminé le barreau  tout récemment et a déniché un stage à Phnom Penh (Cambodge) lors de notre passage de l’an dernier.

Entre le moment où il a terminé le barreau et celui où il commençait son stage (il y a quelques semaines), il y avait assez de temps pour pouvoir faire un beau voyage.  Alors on a planifié un petit parcours aux Philippines et en Malaisie avant qu’il aille s’installer à Phnom Penh pour 3 mois.  J’arrive à Manille à 4h30am, je vais dormir un 3 heures à ma chambre et j’entends frapper à ma porte.   Louis est arrivé!  C’est l’heure de la bière!  Notre voyage commence.  Je suis aussi excité que si c’était mon tout premier voyage.

Nous sommes en pleine matiné, rien dans l’estomac, quelques heures de sommeil à peine dans le corps et cette San Miguel qui représente le début d’une aventure et se laisse boire toute seule.  Elle représente un mode inconnu, remplis de possibilités.À première vue, Manille n’est pas très charmante comme ville.

On a tout de même décidé d’y passer quelques jours parce que nous avons le don de voir le meilleur dans une ville que plusieurs décrivent comme étant totalement inintéressante.  Pour moi, si ca ne ressemble pas à Terrebonne ou St-Eustache (no offense!),  je suis prêt à laisser la chance à une ville.  On se rend compte que tout le monde parle parfaitement anglais, ca simplifie les chose.  La langue locale ressemble étrangement à l’espagnol.

Dans les guichets automatiques, on a le choix entre english et spanglish.  On apprend par la suite qu’il s’agit d’une colonie Espagnole.  On se rend compte qu’on ne connait absolument rien sur le pays.  On a tout à découvrir!  On peut trouver de la bouffe Espagnole dans à peu près tous les restos et se commander des tapas, de la paella et meme pas mal de bouffe Mexicaine.  Une première pour moi en Asie.  Aussi, une sélection de vin respectable à prix minime. Belle influence espagnole, j’aime déjà!

Ceux qui aiment les nains…
Vous serez comblés aux Philippines!  Il existe des bars tenus par des nains.  Staff 100% nains: de la waitress à la pute, sans exception.

 

On trouve ce genre de bar dans toutes les grande villes des Philippines et même sur les îles!  Parlant d’îles…  La raison de notre venue aux Philippines.  Gouter aux plages dignes d’une réputation mondiale.  Alors apres un vol à 30$, une journée de mini-bus (trajet interminable!) , on arrive exactement là où nous voulions tomber…

El Nido! Vamos a la playa! Au quotidien:  achat de bouteille de San Miguel,  location de kayak de mer, remplissage de glacière et direction une petite île déserte (vraiment!) où on aura notre lagon privé jusqu’au coucher du soleil.  Bien sûr, il y avait aussi les ballades à moto à la recherche de villages reculés.

 

On est restés sur la baie d’El Nido pendant près de 10 jours et j’y serais resté pour pas mal plus longtemps, genre toute ma vie…  On n’a pas vu le temps passer… On passera par Cebu, histoire de faire la fête un peu et vivre de nuit avant de continuer notre voyage vers Kuala Lumpur.

On avait un peu de temps à bruler, on a fait un petit film: http://www.youtube.com/watch?v=C5PosOuFNwA&feature=player_embedded

On s’est promenés dans des villages de pêcheurs et tout le monde voulait prendre des photo, et celui qui voulait le plus était le vieux monsieur dans une des photos…disons qui poussait fort pour qu’on ne l’oublie pas.  On a vraiment été trop sages jusqu’à maintenant.  Faut changer ca.

Kuala Lumpur (en Malaisie) m’a confondu.  Je pensais pouvoir me faire une idée de ce qu’était ce pays et je suis loins de saisir…  je vais devoir y retourner.  Je pensais que Montréal était une ville où régnaient différences culturelles et multi-ethnicité, mais on vient de se faire clancher par Kuala Lumpur et comme il faut.

Je suis resté sur ma faim, je veux voir jusqu’où ça va sur le plan social et politique.. Une autre fois!  Il y a environ 50% de la population qui est d’origine Malais(e), la balance est un mixe d’origines Chinoise, Indienne, Arabe, Thai, Autochtone, etc.  Ca vous donne une idée à quel point la bouffe est variée.  Un paquet de religions coexistent aussi: Musulmane, Chrétienne, Bouddhiste, Taoiste, et j’en passe …

C’est frappant, dès l’arrivée en ville à 3h30am.  On a l’impression qu’il y a un paquet de touristes, mais ce sont des gens qui habitent là-bas. Bref, la diversité culturelle est très impressionante.  On a décidé de se prendre un hotel semi-deluxe et d’être directement dans le centre des affaires de Kuala Lumpur.  Le balcon donnait directement sur ces tours:

On ne l’a pas regretté, on était directement dans l’action.  Sur la rue Crescent de Kuala Lumpur en plein weekend de F1.  Ensuite on repart pour le Cambodge, Louis s’est trouvé un appart et pendant ce temps, nous on restait là dedans:

Mon balcon était celui à gauche.  C’était devenu mon balcon et ma salle de conférence.  Wifi partout, piscine à tous les jours.  On a vécu comme des rois dans notre appartement temporaire. Une visite au Cambodge ne peut pas être valable sans un stop à Rabbit Island, une petite ile au sud où il n’y a que fruits de mer, bungalows de bamboo, hamacs, plage et coucher de soleil.

L’endroit parfait pour dormir à la belle-étoile dans un hamac. Je termine le tout avec une semaine à Bangkok.  Shopping et abus seront au menu. Trop mangé, trop bu, trop bronzé…

 J ‘ai trop aimé 🙂

Après ce voyage, je retourne au Vietnam…un autre voyage en tête mijote…cette fois ce sera..l’Indonésie!

Reponses

Trop cool votre voyage !

Mais… sérieux, tu sous-estime St-Eu…. ROCK THA HOUSE 450 WOOT WOOT

max, i love you.
write more often cause this is amazing 🙂
imy!

Alors, tu repars quand? J’adore tes billets et tes photos font rêver!

Je ne suis pas revenu en fait 🙂
J’habite maintenant à Hanoi et je suis toujours parti partout… j’ai moins de temps pour écrire par contre..

Mais je ne ferme pas le blogue car je sais que j’y reviendrai bientôt.

Merci pour tes commentaires 🙂

Я конечно, прошу прощения, но это мне совершенно не подходит. Кто еще, что может подсказать?

Bonjour.

Où je peux télécharger XEvil gratuitement sur votre site?
J’ai eu des informations de votre soutien. XEvil est vraiment le meilleur programme pour résoudre captcha, mais j’ai besoin de la dernière version de celui-ci.

Grâce.

Laissez un commentaire

Votre commentaire: